Trek Croy-Dent de Vaulion-Vallorbe-Bretonnières

Voilà, le moment du premier mini trek de deux jours pour moi et mon fils Gaël est arrivé.

Le matos bien préparé, les sacs font 15kg max comme préconisé sur les sites de trekking.

Le tour fait env. 33km donc on la divisé en trois parties :

  • En premier  on va commencer par partir de Croy, Romainmotier et grimper en suivant le Nozon jusqu’à Le PLane.
    Ensuite on continue grimper et on va essayer de camper un peu avant la Dent de Vaulion, le plus dur étant de trouver un bon endroit plat sans bétail. distance env. 10km.
  • Le lendemain, passage au sommet de la dent, ensuite on descend en direction du Pont et dans la descente on bifurque pour aller sur Vallorbe où on fera la pause de midi sur une bonne terrasse, distance environ env. 10km.
  • L’après-midi descente des gorges de l’Orbe jusqu’aux Clés et on remonte à Bretonnières pour prendre le train du retour  distance environ 13km.
Carte du trek

Premier jour

La marche

Bon et bien pour un premier Treck, le programme me semble super chouette, on démarre le premier trajet vers 14 heure.
De Croy à Romainmotier, c’est ballade de chauffe, mais dès que l’on est sur le sentier du Nozon alors là on entre dans notre petit treck.

C'est parti
Sortie de Romainmotier, le Trek commence pour de bon
Le Nozon
La montée du Nozon c'est juste magnifique

Après pas mal d’effort sur la montée nous amenant sur le haut de Le Plane on commence à ce dire qu’un bon emplacement pour camper serait le bienvenu.

Petit coup de bol on en trouve un bien plat et tranquille, nos amies les vaches juste à bonne distance derrière leur barrière.

Le campement

Enfin, je peux vérifier que le matériel que j’ai acheté (voir article matériel) convient bien pour cet usage.
Pas de soucis avec le montage de la tente et l’installation du couchage.

Le campement

L’emplacement est vraiment bien avec une vue plutôt sympa sur les Dents du Midi.

Le camp monté, il est déjà vingt heure on soupe : sauciflare, pain et souplette pour moi et sauciflare, pain et purée pour mon fils Gaël.

Même si c’est l’été, manger un truc chaud ça fait du bien, la bouilloire et de quoi chauffer de l’eau, c’est indispensable.

Après le repas, la fatigue se faisant sentir, on fait pas super long avant de se coucher même si il fait encore un peu jour.

Avec la fatigue, au début ça c’est plutôt bien passé.
Cependant, pour moi, gros soucis, le matelas gonflable que j’ai choisi est certes hyper léger, mais il est surtout trop fin.
Quand on en à plein les jambes, c’est vite l’enfer, pas moyen de dormir correctement.
Ce qui fait qu’à 5 heure du matin, j’en peux plus, je suis debout et j’attends le lever du soleil avec impatience en tournant en rond pour me dégourdir les jambes.

La nuit n’a pas été terrible vivement le p’tit déj.
Afin de ne pas renouveler cette mauvaise nuit il faudra que je corrige ce problème.

Matinée du deuxième jour

Début de matinée magnifique on prend un café bien chaud, ça fait du bien.
Par la suite, on à juste le temps de démonter les tentes, faire nos sacs et de s’assurer que l’on ne laisse rien traîner derrière nous que la brume nous tombe dessus avec l’humidité et le froid qui vont avec.

On est reparti

Cette coquine de brume nous suit et nous colle jusqu’au sommet de la Dent de Vaulion, adieu pour la splendide vue.

Dent de Vaulion

Dès que l’on passe de l’autre coté dans le descente en direction du Pont, le soleil est de retour, on est bien content de le retrouver.

La vallée

La descente en direction de Vallorbe est abrupte, avec nos sacs bien lourd c’est que du bonheur pour les guibolles.
Tout content d’avoir encore nos rotules arrivés en bas, la suite du chemin jusqu’à Vallorbe est légèrement en descente dans une jolie forêt du Jura Vaudois.

La bonne nouvelle c’est qu’on arrive pile poil pour l’apéro.

Pause midi

Apéro et dinner à Vallorbe

Une petite mousse bien fraiche à l’Auberge Communale, rien de mieux pour se refaire une santé après la marche du matin et en attendant le repas.

Après-midi, le retour

Après un bon repas sur notre terrasse, on refait le plein de boissons et p’tits trucs à manger au super marché du coin et départ sur les gorges de l’Orbe

Gorge de l'Orbe 1
Gorge de l'Orbe 3
Gorge de l'Orbe 2
Gorge de l'Orbe 4

Arrivé au Clés, comme on a un peu de temps, on en profite pour aller se rafraichir avec une boisson et une petite glace bien méritée.

Puis il ne nous reste plus qu’à remonter sur Bretonnières pour aller prendre notre train du retour jusqu’à Penthalaz et de Penthalaz jusqu’à notre petit chez nous le car postal.

C’est sur cette nuit on va bien apprécier notre lit !

Montée sur Bretonnières
Montée sur Bretonnières

En conclusion

Selon la mesure de nos montres on a fait 36km, le temps a été magnifique, la marche superbe.

Bref hormis les petits soucis de matelas, et qu’après deux jours on en avait un peu plein le dos de nos sacs, c’était juste parfait.

Reste plus qu’à chercher notre prochain itinéraire pour faire un deuxième mini trek, j’irais bien dans les préalpes fribourgeoises, idée à creuser…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.