Matériel – Briquets

Mes briquets pour la randonnées

Briquets
Briquets : Zippo, Magnésium, à mèche

En premier : le Zippo, original siouplait, appelé également briquet tempête est un briquet à essence tout terrain.

Depuis sa création en 1932 il n’a pas changé.

Il fonctionne par tout les temps pour autant que l’on ait pas oublié de l’alimenter en essence (spécial pour briquet) avant de partir.

Rassurant d’en avoir un avec soi quand on part en vadrouille.

En second : Le magnésium.

En frottant la tige avec le grattoir on obtient des étincelle à plus de 1000 degrés.

Bon dans les vidéos, ça marche à tout les coups et ça à l’air super simple.

Moi j’suis même pas foutu de produite un peu de fumée, des étincelles oui, mais le reste…

Va falloir travailler dur pour craner comme les p’tits copains du web.

En dernier : à mèche (ou à amadou)

Appeler également briquet des poilus car très utilisé pendant la première guerre mondiale dans les tranchées.

En actionnant le frottoir on obtient des étincelles qui vont avec un peu de persévérance et un peu de souffle allumer notre mèche.

Pas une flamme, plutôt une braise qui nous servira pour allumer notre feu.

Le passage de la braise à la flamme n’est pas forcément facile, entrainez-vous avant d’utiliser cette technique en ballade.

Que l’on utilise n’importe quelle technique peu importe, le plus important est de bien garder notre moyen d’allumage au sec, si l’on désire manger ou boire chaud.

J’ai donc prévu des boites étanches pour transporter tout ce qui va me servir à allumer mon feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.